Tout savoir sur le rhum traditionnel

Tout savoir sur le rhum traditionnel : Quel sont les différents styles de rhume existants ?

Vous êtes un grand connaisseur de rhum et souhaitez en savoir plus sur les méthodes traditionnelles de sa production ? Ou êtes vous simplement un amateur qui aimerait découvrir les différentes palettes gustatives de chaque catégorie de rhume ? Quelque soit votre catégorie, nous allons aborder dans cet article différents aspects du rhum traditionnel ainsi que les multiples caractéristiques l’entourant allant de sa palette de gout aux différents styles qu’il peut illustrer selon des critères bien précis.

Comment obtient-on du rhum exactement ?

Le rhum est très souvent considéré comme une appellation assez bizarre et moins raffinée que les autres boissons alcoolisées. Pourtant on distingue bien que c’est l’un des alcools préféré dans le bars. C’est d’ailleurs une boisson qui est connue pour être le résultat d’une longue distillation de la canne à sucre . Cette eau de vie, comme plus conventionnellement appelée, présente un aspect incolore, blanc qui donne une impression d’une légère teinte boisée, résultat du vieillissement en fût de bois de la boisson. Pour ce qui est du gout, le rhum porte un gout qui diffère selon son type, c’est à dire, les différents choix de production dont :

  • La conversion du sucre en alcool grâce à la procédure de fermentation.
  • La méthodes de distillation.
  • La sélection de la bonne mélasse.
  • Le choix du temps à accorder à la boisson.
  • Les différents assemblages éventuels qui peuvent être associés avec la boisson en question.

Quelles sont les différents types de rhums existants ?

Comme bien précisé avant, le rhum n’est pas qu’une seule catégorie d’eau de vie, on compte divers types qui sont généralement catégorisés de la façon suivante :

  • Le rhum traditionnel produit à la suite d’une production incluant de la mélasse qui est issu à l’origine de l’opération de raffinage de sucre. C’est d’ailleurs le type de rhum qui prime aujourd’hui sur le marché de par sa production dans le monde entier, spécialement dans des régions de l’Amérique latine, ainsi que les caraïbes britanniques.
  • Les rhums à l’origine agricole, c’est à dire, issu du jus de canne et dont la source est généralement les Antilles françaises. Ce type inclue donc une palette de rhum assez variée allant du rhum blanc à l’ambrée selon des âges bien différents, et pouvant être relativement vieux.

Quelles sont les multiples variantes gustatives du rhum traditionnel ?

Étant une eau de vie déjà très connues et produites de façon constante dans le monde entier, le rhum se caractérise certainement par tout une palette d’arômes et de variantes gustatives qui peuvent différer selon la région ou bien l’ile de production de celui-ci. Parmi ces régions de productions de rhum au gout bien définit et unique, nous pouvons d’ailleurs citer quelques-uns des plus appréciés :

  • La région de Cuba : La tradition cubaine met en avant un mode production traditionnel qui donne au rhum une texture ainsi qu’un gout unique et très léger. Cette eau de vie ne contient pas beaucoup de pourcentage d’alcool, mais les arômes induits dans la boisson compensent largement le manque de peps. Traditions de production assez unique qui prime avant tout la qualité de l’expérience gustative.
  • La région de Guyana : Dans les zones du caraïbes, on retrouve le fameux rhum traditionnel plus connu sous le nom assez particulier de Demerara qui fait référence à l’ancienne Guyane. La boisson préférée des marins, cette eau de vie porte un gout unique et très rare, qui est issu d’une seule distillerie qui est l’une rare à encore exister.