Quels sont les ingrédients pour un bon rhum ? comment préparer un rhum arrangé ?

Quels sont les ingrédients pour un bon rhum ? : comment réussir à faire du bon rhum ?

Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de mélanger du rhum avec différents ingrédients, afin d’obtenir ce qu’on appelle du rhum arrangé. Pour le préparer, il vous suffit de mélanger du rhum avec des fruits, des épices ou encore des feuilles et de le laisser macérer durant au moins trois semaines dans un endroit sec et à température ambiante. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment préparer du rhum arrangé et quels sont les meilleurs ingrédients que l’on doit utiliser pour obtenir un bon mélange.

Quels ingrédients utiliser pour préparer du bon rhum ?

Généralement, on prépare du rhum arrangé avec des fruits tels que l’ananas, les oranges, les myrtilles ou encore les bananes. Vous pouvez choisir le fruit que vous voulez, en fonction de vos goûts. On peut également rajouter dans son rhum arrangé quelques épices, telles que la cannelle ou encore la vanille. Certains préfèrent mettre du sucre vanillé, tandis que d’autres évitent de rajouter du sucre dans le rhum arrangé, d’autant plus que des fruits apportent déjà un gout sucré au rhum. Le dernier ingrédient que l’on peut utiliser pour avoir du bon rhum, est les feuilles et les fleurs. Vous pouvez mettre de l’ylang-ylang ou encore de l’hibiscus, qui ajouteront une touche de saveur au rhum.

Quelles sont les étapes à suivre pour préparer un bon rhum arrangé ?

Le rhum arrangé est très apprécié par les amateurs de rhums, qui souhaitent goûter à cette eau de vie mélangée à d’autres saveurs. Pour préparer un bon rhum arrangé, il suffit simplement de suivre certaines étapes, à savoir :

  • choisir son rhum : pour faire du rhum arrangé, il est conseillé de choisir un rhum assez jeune, tel que du rhum blanc ou du rhum paille. Grâce à leur goût subtil, ces deux rhums se marient parfaitement bien avec les saveurs fruitées. On peut utiliser du rhum brun, mais ce n’est pas très recommandé, car ce dernier possède un goût assez prononcé qui risque de cacher celui des fruits ou des épices ;
  • choisir son récipient : vous pouvez stocker votre rhum arrangé dans n’importe quel récipient, mais il est conseillé d’opter pour une bouteille, pour plus de praticité. Une simple bouteille en verre avec une ouverture large fera très bien l’affaire. Néanmoins, vous pouvez également utiliser un bocal hermétique en verre, qui possède une ouverture large. Évitez d’utiliser du plastique, afin d’avoir un meilleur gout ;
  • choisir ses ingrédients : vous pouvez utiliser des fruits, tels que les bananes, l’ananas, ou n’importe quel fruit de votre choix, comme vous pouvez également ajouter des épices, telles que la vanille et la cannelle, ou même encore des fleurs comme l’hibiscus. Il vous suffit de choisir les ingrédients qui s’accorderont avec le rhum que vous allez utiliser, ainsi qu’avec votre goût. Si vous avez du mal à choisir vos ingrédients, n’hésitez pas à consulter des recettes de rhum arrangé que vous trouverez sur le net ;
  • ajouter du sucre : dans certaines recettes, on nous recommande de rajouter une quantité de sucre dans le rhum arrangé. Toutefois, cet ingrédient n’est pas nécessaire pour avoir du bon rhum, étant donné que les fruits contiennent déjà une quantité de sucre. De ce fait, l’utilisation du sucre est entièrement facultative ;
  • patienter durant la macération du rhum : une fois que vous aurez mélangé vos ingrédients avec votre rhum, vous allez devoir le stocker dans un récipient hermétique en verre, dans un endroit sec et à une température de 25°. La période minimale de macération est de 3 semaines et peut s’étendre jusqu’à 3 mois. Dépassé cette période, vous allez pouvoir déguster votre rhum arrangé.